Espace de la Profession Infirmière et des étudiants en Soins Infirmiers
Bienvenue sur ce forum d'échange, d'entraide et de partage des connaissances et des expériences;

Mission : diffusion d'information pour la profession infirmière, les étudiants infirmiers et les candidats aux concours d'admission aux IFCS

Pour participer à la vie du forum, Merci de vous inscrire!







Espace de la Profession Infirmière et des étudiants en Soins Infirmiers
 
AccueilS'enregistrerCalendrierConnexionSuivez nous sur Facebook
Partager le Site
Humour Médical
Sondage
Quel est ton age?
+ de 50 ans
6%
 6% [ 152 ]
40 à 50 ans
9%
 9% [ 209 ]
30 à 40 ans
11%
 11% [ 256 ]
25 à 30 ans
16%
 16% [ 390 ]
20 à 25 ans
39%
 39% [ 956 ]
16 à 20 ans
16%
 16% [ 383 ]
- de 16 ans
4%
 4% [ 90 ]
Total des votes : 2436
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 7 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 7 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 152 le Sam 2 Aoû 2014 - 8:26
Derniers sujets
» VOYAGE HUMANITAIRE/OFFRE DE STAGE/MISSION HUMANITAIRE DE SOLIDARITE 2017-2018 AU TOGO
Mer 20 Sep 2017 - 22:44 par ajdepe

» VOYAGE HUMANITAIRE/OFFRE DE STAGE/MISSION HUMANITAIRE DE SOLIDARITE 2017-2018 AU TOGO
Mer 20 Sep 2017 - 22:44 par ajdepe

» VOYAGE HUMANITAIRE/OFFRE DE STAGE/MISSION HUMANITAIRE DE SOLIDARITE 2017-2018 AU TOGO
Mer 20 Sep 2017 - 22:43 par ajdepe

» VOYAGE HUMANITAIRE/OFFRE DE STAGE/MISSION HUMANITAIRE DE SOLIDARITE 2017-2018 AU TOGO
Mer 20 Sep 2017 - 22:41 par ajdepe

» VOYAGE HUMANITAIRE/OFFRE DE STAGE/MISSION HUMANITAIRE DE SOLIDARITE 2017-2018 AU TOGO
Mer 20 Sep 2017 - 22:40 par ajdepe

» VOYAGE HUMANITAIRE/OFFRE DE STAGE/MISSION HUMANITAIRE DE SOLIDARITE 2017-2018 AU TOGO
Mer 20 Sep 2017 - 22:40 par ajdepe

» Volontariat, voyage et échange culturel en Afrique 2017-2018
Lun 18 Sep 2017 - 23:29 par sivatogo

» Volontariat, voyage et échange culturel en Afrique 2017-2018
Lun 18 Sep 2017 - 23:27 par sivatogo

» Volontariat, voyage et échange culturel en Afrique 2017-2018
Lun 18 Sep 2017 - 23:24 par sivatogo

» Bénévolat, Missions, Stages, Camps Chantiers humanitaire en Afrique 2017-2018
Lun 18 Sep 2017 - 23:22 par sivatogo

» Bénévolat, Missions, Stages, Camps Chantiers humanitaire en Afrique 2017-2018
Lun 18 Sep 2017 - 23:19 par sivatogo

» Volontariat, voyage et échange culturel en Afrique 2017-2018
Lun 18 Sep 2017 - 23:17 par sivatogo

» Appel volontariat, missions, stages et chantiers 2017-2018
Lun 18 Sep 2017 - 23:15 par sivatogo

» Missions de volontariat et stages à l'étranger 2017-2018
Lun 18 Sep 2017 - 23:05 par sivatogo

» Les missions, stages de bénévolat au Togo 2017-2018
Lun 18 Sep 2017 - 23:01 par sivatogo

» Les missions, stages de bénévolat au Togo 2017-2018
Lun 18 Sep 2017 - 22:59 par sivatogo

» Les missions, stages de bénévolat au Togo 2017-2018
Lun 18 Sep 2017 - 22:56 par sivatogo

» Les missions, stages de bénévolat au Togo 2017-2018
Lun 18 Sep 2017 - 22:51 par sivatogo

» Missions de volontariat et stages à l'étranger 2017-2018
Lun 18 Sep 2017 - 22:45 par sivatogo

» Stages, missions et camps chantiers humanitaire 2017-2018
Lun 18 Sep 2017 - 22:41 par sivatogo

Sujets les plus actifs
LE JEU DE MOT - [ SYNONYMES ]
Exclusif sur notre Forum : L'Encyclopédie Infirmière V 1.0
des qst concernat le concours de recrutement
Jouer avec les lettres
avis sur le concour de recrutemnt
LES STATISTIQUES HOSPITALIERES
Thèmes de mémoire : Partager les idées
NOUVELLES QUESTIONS
svp on peut travailler ensemble le concours d'etat 2011
reponces de ces question
Sujets les plus vus
Examen d’aptitude professionnelle pour l’accès au grade d’infirmier diplômé d’Etat premier grade (Echelle 10)
épreuve du concours chu rabat
des qst concernat le concours de recrutement
Exclusif sur notre Forum : L'Encyclopédie Infirmière V 1.0
Anatomie et physiologie de l'appareil locomoteur
Collection de Cours de soins infirmiers en chirurgie
Anatomie de l'appareil digestif
Thèmes de mémoire : Partager les idées
Comment peut-on avoir une Fille ou un Garçon ?
Quelques schéma anatomique (1)

Partagez | 
 

 Détresse respiratoire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
IDE
Admin
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 269
Réputation : 5

MessageSujet: Détresse respiratoire   Lun 13 Juil 2009 - 8:02

définition :


On doit considérer en détresse respiratoire toute personne chez qui l’oxygène n’arrive pas en quantité normale au niveau des cellules et des organes, sans traitement rapide, la détresse respiratoire doit aboutir à la mort.

- physiopathologie :

Les cellules ont besoin pour vivre de nourriture et d’O2 si elles ne reçoivent pas d’O2 dans un premier temps, elles meurent, ce premier temps diffère selon les organes, elle ne dure pas plus de 3 min pour le cerveau. La détresse respiratoire se produit lorsque les cellules manquent d’O2 soit par :

- Défaut d’absorption (stade de ventilation)

- Manque d’O2 dans l’air

- Ventilation insuffisante

- Obstruction des voies aériennes

- Arrêt de ventilation

- (stade de circulation) défaut de transport causé par :

- Manque d’O2 dans la circulation

- Diminution de la circulation

- Par empoisonnement de la cellule (stade tissulaire)



* Les causes de la détresse respiratoire :

- par défaut d’absorption d’O2 :

Concentration insuffisante d’O2 dans l’air

- Obstruction des voies respiratoires au niveau de la bouche et du nez soit au niveau de l’arrière gorge en : la langue chez une personne inconsciente surtout lorsqu’elle est sur le dos. Par du sang lors d’un fracas du visage ou blessure du nez ou la langue qui forme un caillot. Aussi les vomissements chez une personne inconsciente. Un corps étranger chez un enfant. Un dentier ou grand débris alimentaire chez le sujet âgé, une piqûre d’insecte dans la gorge, des mucosités qui peuvent réaliser une véritable noyade, la strangulation et la pendaison, l’inondations des vers sait par l’eau sort par des reversions au vomissement chez toutes personnes inconscientes sur le do et l’impossibilité de tresser aggrave encore la détresse.

- Ventilation insuffisante :

Le thorax au l’abdomen sont comprimés par une charge, aussi les fracture des cotes par la douleur qui l’entraîne peuvent diminuer la ventilation.

- Les plaies du thorax avec pleine couverte (pneumothorax au hémothorax à la suite d’une plaie de cotes à la pleurésie. Aussi la rupture du diaphragme sait au cours d’accident sait une ventilation trop rapide ou lente ou gêne respiratoire.

- Défaut de transport d’os

- Soit par :

- Manque de globules rouges (anémie), hémorragie ou destruction des hématies

- Cellules rouges inefficaces : intoxication au CO

- Diminution de la circulation au cours de l’état de choc ou collapsus

- Arrêt circulatoire (infarctus du myocarde, électrocution).

- Empoissonnement de la cellule : L’origine de la détresse respiratoire est tissulaire, les cellules intoxiquées soit par l’hydrogène sulfuré ou l’acide cyanhydrique ne peuvent pas utiliser l’O2 qui le sang leurs apporte.



* Détresse neurologique :

- Rappelons que le système nerveux assure 2 fonctions :

- La première permet la relation de l’organisme avec son environnement (le sens, le goût, l’odorat, le toucher…)

- La deuxième permet la coordination des différentes fonctions de l’organisme (respiration, circulation…) pour en assurer son harmonie.

- Troubles de la première fonction sont ceux de la conscience.

- Troubles de la deuxième fonction sont ceux de la vigilance.

- Ces deux fonctions sont indissociables et l’atteinte de l’une est fatalement associée à l’atteinte de l’autre.

* troubles de la conscience :

- Le secouriste peut schématiquement reconnaître trois niveaux de troubles de la conscience.

- La somnolence :

- La victime est capable de répondre à des questions simples (nom, ou habitez-vous…) ou peut obéir à des ordres simples tels que (serrez-moi la main) lorsqu’elle n’est plus sollicitée, elle retombe dans sa somnolence, parfois cette somnolence est remplacée par une agitation incohérente, mais le sujet réagit encore à la parole.

* Inconscience ou perte de conscience légère :

- La victime est inerte ou au contraire agitée, elle ne réagit plus à la parole mais elle réagit à la douleur (pincement).

- Inconscience profonde :

- La victime est inerte et ne réagit ni à la parole ni à la douleur lorsque cet état se prolonge en paroles de coma.

* troubles de la vigilance :

- Ils sont à redouter même en cas de simple somnolence mais lors de l’inconscience profonde ils retentissent souvent et gravement sur la fonction respiratoire et circulatoire.

- Retentissement sur la fonction respiratoire : le relâchement musculaire est responsable de l’affaissement de la langue ou son retour en arrière, ce relâchement entraînant une gêne au passage de l’air voire même une obstruction complète et ne peut se produire que chez un sujet couché sur le dos

- La disparition des réflexes de sécurité respiratoire (fermeture de l’orifice supérieur de la trachée). Il est responsable de l’encombrement progressif et de l’obstruction des voies aériennes par la salive, les vomissements ou encore des corps étrangers (dents cassées, prothèses dentaires)

- L’atteinte du système nerveux peut être aussi responsable de la diminution de la fréquence respiratoire, de l’irrégularité du rythme ou d’un arrêt respiratoire.

- Retentissement sur la fonction circulatoire : il n’apparaît que pour les atteintes les plus graves, il s’agit surtout d’une baisse de la pression artérielle (parfois un effondrement).

- Les troubles de la vigilance peuvent être responsables d’autres mauvais fonctionnements de l’organisme : élévation ou abaissement anormal de la température ; il y a aussi un retentissement des troubles respiratoires sur la fonction nerveuse par la diminution d’O2 et l’augmentation du CO2 qui peuvent être responsables de l’apparition d’une somnolence ou d’une agitation, si le trouble s’aggrave, la perte de conscience sera de plus en plus profonde et l’apparition des troubles de la vigilance par manque d’O2 pourra entraîner une aggravation de l’état respiratoire, comme ça il se crée un cercle vicieux en dehors de tout traitement pour aboutir à la mort.



N.B : Si l’arrêt respiratoire est complet et brutal, la perte de conscience se produit en 1 à 2 min.



* Détresse cardio- vasculaire :

La quantité d’O2 amenée aux cellules dépend du débit circulatoire des globules rouges :

- En cas d’anémie : pour amener la même quantité d’O2 aux cellules, le débit circulatoire doit augmenter.

- A la suite d’une hémorragie grave : le volume sanguin n’est plus égal au volume des vaisseaux, la pression dans la circulation baisse (collapsus). Dans ce cas le cœur ne peut pas augmenter le débit sanguin pour compenser le manque d’apport d’O2.

- La victime devient pâle, le pouls faible ou même imperceptible alors que l’on sent encore, le pouls au niveau du cou bat très rapidement, si la situation se prolonge les différents organes vont manquer d’O2 et on aura une souffrance des cellules nerveuses et le malade va être en état de choc.

- Si l’hémorragie est très importante :

La baisse de pression peut aboutir en quelques minutes à l’arrêt circulatoire.

- Parfois au cours des réactions allergiques graves :

- Dans ce cas ce sont les vaisseaux sanguins qui se dilatent, leur volume devient plus grand que celui du sang et la tension artérielle baisse, c’est encore le collapsus (choc anaphylactique), si le cœur ne peut pas compenser ses apports en O2, le collapsus survient ainsi que l’arrêt circulatoire.

- Les troubles circulatoires : peuvent retentir sur la respiration par son augmentation et sa rapidité et aussi retentir sur la fonction nerveuse par une perte de conscience car en cas de collapsus si le sujet reste debout ou assis, la pression ne sera plus assez forte pour que le sang arrive au cerveau qui ne reçoit plus d’oxygène et la victime devient inconsciente. Si la victime est allongée immédiatement, dans la majorité des cas elle ne prendra conscience. Au cours du collapsus ou état de choc, si la victime est allongée tête et thorax non surélevés conserve sa conscience plus longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
IDE
Admin
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 269
Réputation : 5

MessageSujet: Re: Détresse respiratoire   Lun 13 Juil 2009 - 8:03

* Conduite à tenir en présence d’une détresse respiratoire :





- Arrêter la cause : le secourisme doit dégager la victime car soustraire la victime à la cause de la détresse est le premier geste qui est d’autant plus efficace que le dégagement est plus précoce.

- Faire alerter dès que possible par un témoin les secours publics :

- Prévenir ou le plus souvent faire prévenir par d’autres personnes, les services médicalisés d’urgence, les sapeurs pompiers, les postes de la gendarmerie du blessé ou de la police les plus proches, cet acte est capital pour la survie du blessé mais il faut donner des renseignements clairs et précis.

- Examiner rapidement la victime :

+ La victime ne réagit ni aux paroles ni à la douleur dans ce cas il s’agit d’une inconscience profonde.

+ Aucun mouvement n’est perçu au niveau de l’abdomen ou du thorax et on ne sent pas sortir l’air du nez ou de la bouche, il s’agit d’un arrêt ventilatoire.

+ L’inconscience est profonde, il n’y a pas de ventilation, aucun pouls en particulier carotidien ou fémoral n’est perçu, la peau est pâle, les pupilles sont parfois dilatées et ne se rétrécissent pas à la lumière : il s’agit d’un arrêt cardiaque.

+ Chercher une respiration anormale ou associée d’un bruit. Exemple : gargouillement, ronflement : obstruction incomplète par la langue, respiration difficile avec battement des ailles du nez, coloration bleuâtre des extrémités, des lèvres, des oreilles, des ongles (cyanose) et des sueurs.

+ Chercher une hémorragie externe ou extériorisée

+ Chercher une hémorragie interne suite à un coup violent ou une blessure au niveau du thorax ou de l’abdomen en particulier lors des accidents.

Les signes sont : l’angoisse, le froid, la soif, les sueurs, refroidissement des extrémités, pâleur, le pouls est difficile ou impossible à palper effondrement de la tension artérielle, la respiration est rapide et haletante.

- Donner les soins que l’état de la victime exige :

+ Allonger la victime, éviter son refroidissement, assurer la liberté des voies aériennes pour donner de l’O2 par respiration artificielle.

+ Desserrer les vêtements et tout ce qui peut gêner la respiration et la circulation (col, cravate, ceinture…).

+ Aider la victime à se mettre dans la position où elle se trouve le mieux surtout si elle est consciente.

+ Lui demander de tousser ou de cracher pour dégager les voies aériennes

+ En cas de perte de conscience placer la victime en position latérale de sécurité

+ En cas de respiration artificielle, on cherche le pouls, si on ne le perçoit pas, on associe cette respiration artificielle au massage cardiaque externe
+ Le pouls doit être perçu pendant le massage cardiaque, s’il est perçu le massage cardiaque doit être arrêté.

Au total le sauveteur dispose de 5 possibilités selon l’état de la victime

+ Assurer la liberté des voies respiratoires.
+ Position latérale de sécurité
+ Respiration artificielle
+ Inhalation d’O 2
+ Massage en cas d’arrêt cardiaque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Détresse respiratoire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Détresse respiratoire et cardiaque - Vaccin en cause
» Message dans ma boite e-mail : maman en détresse
» stagiaire en détresse : que faire avec une 4ème tremplin?
» Le chant de détresse des baleines
» bravo maîtresse! (MS mat)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Espace de la Profession Infirmière et des étudiants en Soins Infirmiers :: Cours Théoriques :: Infirmier Polyvalent :: Urgence / Réanimation-
Sauter vers: